La source religieuse

Les écoles d’Arts et Métiers sont, pour au moins celles d’entre elles qui sont installées dans d’anciens lieux monastiques, soumises à une influence religieuse.

Cette influence ne provient pas d’une continuité de la doctrine. C’est plutôt le mode de vie imposé par les lieux auquel les élèves se plient.

Les élèves de Cluny étudient autour du cloître clunisien, les châlonnais sont hébergés dans le couvent de Toussaint et de la Doctrine, les angevins sous le clocheton de l’abbaye du Ronceray. Les ordres religieux qui les ont précédés sont différents et n’ont pas en eux-mêmes influencé l’élaboration et l’évolution des Traditions aux Arts et Métiers.

En revanche, les bâtiments, les conditions purement matérielles dans lesquelles sont logés les élèves influent directement sur leur vie. Par exemple, les hauts murs d’enceinte des abbayes participent à leur isolement.

La source religieuse, pour les écoles établies dans d’anciens lieux monastiques, a donc permis une adaptation locale des Traditions au contexte de vie.

lundi 29 mai 2017
02h07
Nombre total de visiteurs: 155387
Nombre de visiteurs aujourdhui: 6
Nombre visiteurs connectés: 1